Politique étrangère de la Suisse en matière de migration – Une cohérence pour le développement

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga au Sri Lanka.
Le partenariat migratoire entre la Suisse et le Sri Lanka vise à renforcer le respect des droits de l’homme et à créer des perspectives grâce à la formation professionnelle. ©DFJP

La migration est un phénomène complexe. Pour que la politique migratoire extérieure soit efficace, il est donc nécessaire de recourir à divers instruments. La DDC met à profit son expérience pour contribuer à la réalisation des objectifs de la politique migratoire suisse dans le cadre d’une coordination interdépartementale. Elle participe à la mise en œuvre des partenariats migratoires au travers des programmes qu’elle développe avec les pays concernés. Elle s’engage pour une meilleure gestion de la migration, qui permet de bâtir sur les opportunités économiques, sociales et culturelles de la migration, d’atténuer la souffrance liés à la migration.

En point de mire de la DDC

Pour être efficace, la gestion de la migration et des défis multiples qui y sont liés requiert la coopération de différents acteurs. Aussi la Suisse a-t-elle choisi, il y a déjà plusieurs années, d’adopter en matière de politique migratoire une approche interdépartementale (structure IMZ).

Dans le cadre de cette collaboration interdépartementale, la DDC met l’accent sur les liens qui existent entre migration et développement et fait valoir son expérience du terrain.

Structure interdépartementale pour la coopération migratoire internationale

La structure interdépartementale pour la coopération migratoire internationale (structure IMZ), créée par le Conseil fédéral en février 2011, réunit les offices pertinents du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) et du Département fédéral de justice et police (DFJP). La structure IMZ assure la coordination dans le domaine de la politique migratoire extérieure de la Suisse, tant au niveau stratégique qu’au niveau opérationnel.

Structure interdépartementale pour la coopération migratoire internationale, SEM

Des objectifs communs

La DDC œuvre pour que les expériences du terrain et du dialogue international en matière de migration puissent être reflétées dans le débat national sur la migration. Elle soutient également le renforcement de la cohérence entre politique migratoire et politique de développement, un principe qu’elle met en œuvre dans ses propres programmes.

Partenariats migratoires

La DDC contribue par ailleurs à la mise en œuvre des partenariats migratoires en développant des programmes dans les pays partenaires. De tels programmes existent depuis plus de dix ans au Sri Lanka, en Tunisie, au Nigeria, en Bosnie et Herzégovine, en Serbie et au Kosovo.

Les partenariats migratoires contribuent à renforcer la cohérence et l’efficacité de la politique extérieure de la Suisse en matière de migration. Ils permettent de trouver des solutions constructives aux défis de la migration et d’en exploiter les opportunités.

Contexte

La migration internationale a beaucoup évolué ces dernières années. En effet, la mobilité accrue et l’accès facilité aux informations ainsi qu’aux moyens de communication l’ont diversifiée et mondialisée. Si les motifs qui sous-tendent la migration – pauvreté, guerre, violations des droits humains, crises économiques et changements climatiques – n’ont pas fondamentalement changé, leur ampleur, de même que leur imbrication à l’échelle mondiale, l’ont rendue plus complexe. Cette situation offre à la Suisse de nouvelles chances, mais la confronte également à de nouveaux défis.

Pour y faire face, la Suisse a axé sa politique migratoire extérieure sur trois principes de base:

  • Approche globale de la migration
    la migration est un phénomène global qui génère des risques et des opportunités.
  • Approche basée sur le partenariat:
    les risques et opportunités générés par la migration sont à appréhender avec les pays d’origine, de transit et de destination.
  • Approche interdépartementale:
    dans le domaine de la migration, une action cohérente est requise entre les différents départements de l’administration fédérale.

Dans ce contexte, la coopération suisse au développement peut apporter une contribution importante dans la gestion de la migration mondiale. Sur le court terme, la coopération internationale peut contribuer à réduire les causes de déplacements forcés. Sur le moyen terme, elle peut favoriser les conditions d’une migration légale et sécurisée et contribuer à ce que les personnes déplacées de force puissent mieux s’intégrer dans les pays d’accueil situés dans leur région d’origine. Sur le long terme, la contribution de la coopération au développement consiste à traiter durablement les causes profondes de la migration irrégulière, à offrir des perspectives dans leur pays aux personnes désirant migrer et à lutter contre les graves causes qui poussent les personnes à fuir, en accomplissant un travail de prévention et en renforçant la bonne gouvernance dans les pays partenaires.

Mise en œuvre concrète en Afrique

La Corne de l’Afrique est une des régions du monde qui connaît le plus de déplacements. La Suisse œuvre depuis plus de deux décennies en faveur de la protection des réfugiés dans la région. Elle a établi un partenariat stratégique avec la seule organisation régionale de la Corne de l’Afrique, l’IGAD. Cette organisation regroupe huit pays et couvre une population de plus de 280 millions de personnes.

Le soutien de la Suisse, tant financier que technique (mise à disposition d’un expert) et politique, permet aux huit pays de la région d’améliorer la gestion de la migration au niveau national et régional. Il permet de renforcer l’action menée en réponse aux déplacements dus à des catastrophes induites par le changement climatique et facilite la mobilité des migrants dans la région pour leur offrir des perspectives de travail sur place. Un migrant protégé et qui accède au marché du travail participe effectivement au développement de sa famille, de sa communauté, du pays d’accueil et du pays d’origine.
 
Ce partenariat stratégique est la première initiative cofinancée par les trois acteurs principaux de l’administration fédérale suisse dans le domaine de la migration (DDC, DSH et SEM). Ce soutien permet à la Suisse de mener avec les huit pays de la Corne de l’Afrique un dialogue en matière de migration qui tient compte de ses intérêts de politique extérieure et intérieure.  

Projets actuels

Objet 1 – 12 de 31

Kenya: Empowering refugees and host communities in Dadaab through market-led solutions (EMPOWER)

01.07.2024 - 30.06.2028

The project envisages to unlock the potential of displacement-affected communities (DACs) by providing access to capital, skills development, market opportunities and entrepreneur-friendly policies. The project aims to deliver on long-term economic growth, self-reliance and decreased dependency of DACs on aid. This sustainable approach offers a pathway out of poverty and towards thriving entrepreneurial livelihoods in Kenya.


Strengthened and Informative Migration Systems (SIMS) Phase II

01.04.2024 - 31.03.2029

Switzerland is interested in ensuring that international migration is regular, secure, respects human dignity and the rights of migrants. The project will institutionalise well tested awareness mechanisms on the perils of irregular migration and enhance further public and private capacities to deliver services to potential migrants. The intervention contributes to Switzerland’s dialogue on safe, orderly and regular migration at national and global levels.


REG: Core Contribution to the RCC

15.10.2023 - 31.12.2026

The Regional Cooperation Council was officially launched in 2008 as the successor to the Stability Pact for South Eastern Europe. The Berlin Process in 2014 gave a new impetus to the regional cooperation and positioned the Council as a medium for communication between the Western Balkan and the EU. It represents an important tool for fostering the stability in the region by bringing together 46 countries, international organisations and banks, mainly from the EU, South East Europe and Western Balkans. 


Venezuela Humanitarian Fund (VHF) – Country-based Pooled Fund (CBPF)

01.10.2023 - 31.12.2025

The Venezuela Humanitarian Fund (VHF) is part of multilateral contributions for a Country based Pooled Fund (CBPF) that mobilizes and channels resources to humanitarian partners to respond to the humanitarian needs in Venezuela. The Fund operates within the parameters of the Humanitarian Response Plan (HRP), with the objective of expanding the delivery of humanitarian assistance by focusing on critical priorities and needs.


IDSF - Int. Displacement Solutions Fund

01.09.2023 - 31.07.2028

By the end of 2022, 71.1 million people were living in internal displacement worldwide, a 20 per cent increase in a year and the highest number ever recorded (IDMC 2023). Switzerland is actively supporting the implementation of the UN Secretary General’s Action Agenda on solutions to internal displacement with its different instruments. Supporting the newly established Internal Displacement Solutions Fund2 (IDSF) represents a game-changer in supporting joint UN country level solutions to internal displacement. 


MiRiDew - Migrant Rights and Decent Work

01.07.2023 - 31.12.2026

Remittances sent home by over 4 million migrant workers have significantly contributed to the economic development of Nepal. The proposed project will enhance the capacities of the Government of Nepal and strengthen mechanisms to better protect the rights of workers abroad. There will be a special focus on women’s need and the adverse effects of climate change exacerbating the vulnerability of migrants. The project capitalises on Switzerland’s longstanding engagement on labour migration in Nepal.


Global solutions for migration-related challenges

01.06.2023 - 31.12.2026

Switzerland has a strong interest in multilateral migration processes that are inclusive and that take into account local actors, in particular migrant (women) voices, to foster an enabling environment for migrants to effectively contribute to sustainable development. Switzerland supports multi-stakeholder involvement in global processes on migration and pilots innovative, locally-led solutions that are brought to the global level.


Ashshash – for men and women who have escaped trafficking

01.06.2023 - 31.05.2027

Switzerland has an interest in ensuring that international migration is regular, secure, and respects human dignity and the rights of migrants. The programme will support men and women who have escaped trafficking to reintegrate into society, raise awareness on the perils of irregular migration and improve public and private capacities to deliver services to victims of trafficking. The intervention contributes to Switzerland’s political dialogue on safe, orderly and regular migration at the global level.


Réinsertion des détenu.e.s en Algérie

01.04.2023 - 31.12.2026

Le projet « Réinsertion des détenu.e.s en Algérie » contribue à la promotion de la réinsertion des détenu.e.s les plus vulnérables dans le tissu social algérien, dans un but déclaré de renforcer la cohésion sociale, une priorité pour le gouvernement. Le projet propose un accompagnement à la Direction Générale de l’Administration Pénitentiaire et de la Réinsertion (DGAPR) pour la modernisation et l’optimisation de la prise en charge et de la formation des détenu.e.s, dans le but de faciliter leur réinsertion sociale.


Support to the Programme of Work and Budget of the OECD Development Center 2023 - 2024

01.01.2023 - 31.12.2024

The Development Center (DEV) of the Organization for Economic Cooperation and Development (OECD) is a policy-oriented institution which conducts studies and provides platforms for dialogues and knowledge sharing between OECD and non OECD countries. Switzerland’s contribution to DEV is an investment towards sustainable policy development and reforms as the expertise provided by the DEV brings developing countries closer to relevant OECD standards.


Program Contribution for Fondation Terre des hommes 2023-2024

01.01.2023 - 31.12.2024

The program of the Terre des hommes Foundation (TdhF) aims to sustainably reduce child mortality and morbidity and to secure access to health, sanitation and clean water for mothers and children (0-18 years) in severe poverty. Children in contexts of migration, conflict and disasters, and child victims of violence are better protected. International standards in child-friendly justice are promoted. Humanitarian interventions in fragile contexts, combined with poverty reduction and sustainable development are promoted through innovative work with children and youths.


Venezuela, IMPACT/REACH: Regional Information Management Support to the humanitarian response in Venezuela and to the Venezuelan crisis response within Colombia, Ecuador and Peru.

01.01.2023 - 31.12.2024

Limited access to official data and restrictions on publishing data related to the humanitarian needs remain as a challenge in Venezuela. With this second phase, IMPACT-REACH will continue to support humanitarian actors in their operational and strategic decision-making through the provision of high quality data about the needs of Venezuelans in Venezuela, Colombia, Ecuador and Peru and, enhance strengthening the coordination in order to make available all information gathered through a variety of assessments made within the four countries.

Objet 1 – 12 de 31